A.L.P.H.A.

Un monde sauvage où c'est l'instinct et la force de son courage qui l'emporte sur tout. Réussirez-vous à survivre?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Mélancolie des nuages [PV Eira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roman

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 19
Localisation : Qu'est-ce que je fous là ?

Feuille de personnage
Vos loups:

MessageSujet: Mélancolie des nuages [PV Eira]   Mar 30 Juil - 23:32

Mélancolie des nuages

PV Eira ; Roman.
<< Roman avait quitté les territoires Saegos pour pénétrer dans ceux des Ilthos. Il avait envie d'une longue promenade qui lui dérouillerait les pattes et lui permettrait de faire autre chose que de se morfondre sur sa compagne morte. Il n'avait pas de destination précise, ses pas le menèrent d'eux-mêmes vers la Lande. Roman apprécia rapidement le contact frais du sable et la beauté des environs. C'était au début d'après-midi d'un jour maussade, au ciel gris et aux promesses de pluie. Pour une fois, la température s'était un peu rafraîchie.

Roman savait qu'il n'aurait pas dû se trouver ici. A tous les coups, il allait croiser un loup Ilthos qui au mieux se montrerait neutre, au pire le ferait décamper avec des menaces mises à exécution. Roman savait, mais il se disait qu'il n'avait rien à perdre. Il était habitué aux coups et aux menaces. Faux. Il ne s'y habituerait jamais. Il pensait cela pour se justifier, pour ne pas admettre qu'il n'y avait aucune justification, qu'il était là sans le moindre droit et qu'un canidé Ilthos serait très bien avisé de le rapatrier chez les Saegos.

Roman arrêta un instant sa marche. Il repoussa de hautes graminées qui lui chatouillaient le museau. Il eut un vague sourire et observa les nuages se faire déchirer par le vent. Vent assez violent à qui Roman avait pris soin de se présenter de face. Au bout de quelques minutes de contemplation rêveuse, Roman tourna les talons et se figea aussitôt. Il y avait une louve derrière lui, qu'il n'avait pas sentie venir. >>

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eira

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : A parcourrir mes terres.

Feuille de personnage
Vos loups:

MessageSujet: Re: Mélancolie des nuages [PV Eira]   Lun 12 Aoû - 16:02

Ce n'était pas une journée tout à fait ordinaire chez les Ilthos, c'était une journée de courses et de jeux, Eira avait à cœur de rendre la joie à ses loups, elle avait donc décidée de rester tranquille pendant que ses loups retombaient en enfance. ça n'amusait pas tout le monde, les plus âgés veillaient à ce que les règles soient respectées, ils grondaient comme quoi il fallait toujours rester sur ses gardes. Mais un coup de pattes de leur Alpha et ils se tenaient à carreaux. Elle aimait bien ce pouvoir qu'elle détenait, au moins quand elle leur faisait des coups bas ils ne pouvaient pas trop se rebeller et cela l'amusait grandement. Après tout chacun s'amusait comme il pouvait.

La louve bondit sur ses pattes et s'étira en poussant un long bâillement, elle commençait à avoir un petit creux et le meilleur moment de la journée était la chasse, lorsque son corps tendu dépassait ses limites afin de refermer sa mâchoire sur la chair de sa proie. Lorsque le sang se déversait dans sa gueule. Elle avait déjà hâte de débuter la traque. Poussant du museau quelques loups qui vinrent vers elle pour lui demander ce qu'elle faisait, la louve disparut dans les buissons entourant leurs tanières. Eira leva le museau dès qu'elle fut hors de porté de ses loups, à la recherche d'une quelconque bestiole à pourchasser. Malheureusement seul l'odeur de la résine d'un arbre fraichement charcuter par un ours lui parvenait. L'animal n'avait pas dû aimer le fait qu'il se soit fait berner par des loups voleur de miel. La blanche lécha ses babines avec un rire moqueur, puis se dis qu'il serait bien d'aller faire un petit tour du coté des Landes, cela faisait bien longtemps qu'elle n'y avait pas mit la pattes alors que les lézards s'y trouvant étaient particulièrement succulent.

Sa décision prise, l'Alpha des Ilthos se mit à trottiner pendant une bonne partie du chemin, sortant du couvert des arbres et se pris une rafale de vent qui lui arracha un hurlement joyeux. A cause de l'intensité des branchage, l'on voyait rarement le temps qu'il faisait, et cela ravissait la louve d'avoir un temps couvert, une humidité bien présente dans l'air. Bon, elle n'attraperait rien sous ce temps, mais c'était la promesse d'une belle balade. Ses foulées reprirent, allant à contre vent, elle affrontait les bourrasques parfois violentes et parfois aussi douces que des caresses. Elle aurait pu continuer longtemps comme ça, si le vent ne lui avait pas apporté une odeur inconnue. Mais indéniablement de loup. Freinant des quatre pattes dans le sable, elle leva de nouveau le museau, tentant de repérer sa position en se disant que pour un loup se promenant sur le territoire d'un autre, il n'était pas prudent.

La piste était fraiche, le museau au vent, les oreilles dressée en avant, la louve s'était mise en mode chasse. Elle n'allait pas déchiqueter l’intrus, mais le remettre en place puis le déchiqueter. C'était un loup brun à la fourrure ébouriffé, que ce soit par le vent ou naturellement, elle le prit pendant un court instant pour un solitaire. Avant d'effacer cette idée. Les solitaires étaient rares et ne viendraient surement pas ici sans s'annoncer. Sauf s'il cherchait querelle. Il la pris par surprise en se retournant d'un seul coup vers elle comme s'il l'avait sentit alors qu'elle rampait presque vers lui. Sursautant puisqu'il l'avait découvert, la louve se redressa et montra les crocs. Les oreilles sifflaient à cause de vent, qui soulevait également le sable. Si jusque là elle c'était débrouillée pour ne pas s'en mettre dans le museau, désormais son poil en été couvert comme si elle s'était roulé dedans.

- Qui es-tu ? Que fais-tu là Étrangers ?

_________________

Hurle à mes cotés, Invité, et voit comme la lune est belle ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mélancolie des nuages [PV Eira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand passent les nuages...
» "Je cours sur les nuages à la manière du funambule"
» Parce que j'ai foiré Nuages des Songes >_
» Au-dessus des nuages [Libre]
» [NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.L.P.H.A. :: Terre des Ilthos :: Lande-